Bonne fête de la Pentecôte !

Mosaïque de gambas

Mosaïque de gambas

Advertisements

Quels sont les éléments d’un menu simple et varié ?

2016-05-02 12.08.10

Bonjouuuuurrrr!

Toujours dans mon concept “vivre simple, manger sain”, j’aimerais vous présenter l’une de mes techniques pour concocter des plats rapides, complets et goûteux 👆👆.

Pour commencer, il faudrait cerner les termes “complet” et “sain”. Dans mon concept, je propose des menus, qui rassemblent une grande partie des éléments nutritionnels dont notre organisme a besoin par jour. Il s’agit par exemple de vitamines, minéraux, protéines, glucides (naturels), matières grasses etc. Que l’on soit sportif, d’un certain âge, ou en rééquilibrage alimentaire, les apports journaliers peuvent varier d’une personne à une autre. Dans cette optique, il s’agit toujours de trouver la combinaison qui correspond aux besoins de tout un chacun. Un sportif par exemple misera plus sur les apports en protéines👍, une personne âgée plus sur le cholestérol👎 et les vitamines/minéraux👍.

Pour faire simple et rapide, il s’agira donc de composer ses menus de façon à faire le tour des aliments dont on a besoin. On pourra par exemple se faire un repas de viande (rouge, blanche) ou poisson (saumon, maquereau, bar) et légumes verts (fibres et minéraux), et prendre un dessert en fruits (vitamines). Les matières grasses, contrairement à ce que l’on pense, sont très importantes pour la santé. L’huile de colza et l’avocat sont des sources de “bon gras” (acides gras essentiels), qui nous fournissent en oméga 3 et oligoéléments, entre autre utiles pour la composition des membranes cellulaires, dans le bon fonctionnement du système nerveux ou la régulation de la tension artérielle. A consommer avec modération, certes, mais à ne surtout pas rayer de son alimentation!

Pour terminer, et on ne le dira jamais assez, l’hydratation est l’ALLIÉ NUMÉRO UN pour une vie saine et équilibrée.

Alors… à vos marques? Prêts? … ✌

Sauce épicée pour grillades tropicales

Coucou,

j’aimerais vous proposer une petite recette de sauce pour assaisonner et accompagner vos grillades tropicales, telles que poisson, crevettes, volaille, etc. Pour les miennes (exemple), j’affectionne beaucoup les épices traditionelles de chez moi, comme le “pèbè” ou le “ndjansan” (je ferai une publication spéciale pour toutes les présenter en images 😉 ).

Alors, pour 2 personnes, vous aurez besoin d’environ:

  • 1 blanc de poireau
  • 2 oignons moyens
  • 5 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 bouquet de persil
  • 5 graines de ndjansan
  • 1 mélange de pèbè, essèssè (aka Quatre-côtés) et élélélé (facultatif)
  • 1 filet d’huile végétale
  • Sel, poivre, cube (facultatif)
  • *Une pierre à écraser* ou un mortier en granit

Faire légèrement griller les graines traditionelles à la poêle ou au feu et écraser soigneusement à la pierre ou au mortier. Dans le bol d’un mixeur, mélanger les légumes nettoyés et les épices traditionelles avec un peu d’eau, et les réduire en purée.

Dans une petite cocotte préchauffée, faire revenir la pate à feu doux dans un filet d’huile et laisser cuire environ 15 minutes avec un peu d’eau. Assaisonner, au besoin rajouter de l’eau et laisser cuire encore une dizaine de minutes. Lorsque toute l’eau aura tari et que le mélange homogène se sera assombri, retirer du feu.

La sauce est prête! Bon appétit!

P.S.: Utilisée comme marinade, je ne la fais généralement pas cuire au préalable. Question de choix ;-).

Maquereau cuit à la braise

Maquereau cuit à la braise

Maquereau cuit à la braise

Bonjour très chers!

Le printemps est là, et avec lui, mes envies de barbecue :-). En attendant que le temps soit au beau fixe, voici mes astuces pour un poisson cuit à la braise (au charbon, au four ou au grill électrique :-p).

Alors, mon petit secret pour un poisson fondant et bien épicé, c’est… le sel et la température! Oui, oui, rien que ca. Après l’avoir nettoyé, j’assaisonne mon poisson avec beaucoup de GROS SEL et le laisse mariner au moins 30 minutes (idéal: 2h) avant de le rincer intégralement. Lorsque ma sauce épicée est prête, j’en badigeonne mon poisson et l’enfourne 20-30 minutes à environ 200°C (sur un grill électrique, choisir un réglage légèrement en dessous de la moyenne).  Surtout, veiller à ce que le four/grill ne soit pas trop chaud (l’un des signes flagrants, c’est lorsque les extremités s’assèchent trop vite) et à ce que le poisson soit toujours “hydraté”! Au besoin, rajouter une fine couche dépices à l’aide d’un pinceau. Une plaque remplie d’eau en dessous accélère la cuisson et permet à mon poisson de garder tout son jus.

Un vrai régal. Bon appétit!