Les asperges, on en parle?

2016-05-22 14.15.20

Les asperges sont des légumes de couleur verte, blanche ou violacée appartenant à la famille des asparagaceae. Originaires de l’est du bassin méditerranéen, elles sont aujourd’hui cultivées dans plusieurs pays et poussent du printemps à l’été.

Certains leur attribuent des vertus médicinales et aphrodisiaques. Ces légumes aux couleurs diverses seraient de bons diurétiques et dépuratifs. De même, ils favoriseraient la galactogenèse, à savoir la sécrétion lactée (optimisation de la lactation) chez les mamifères.

Pour terminer, les asperges sont caractérisées par un goût délicat et très fin, légèrement amer et même parfois sucré. Leurs modes de cuisson célèbres sont à la vapeur, pour conserver leur délicatesse, ou passées quelques minutes à la poêle. Préalablement à la cuisson, il faudra éplucher les légumes, de quelques centimètres de la tête en allant vers le bas et en couper les pieds. Un bain de glaçons après la cuisson permettra aux asperges vertes de garder tout leur croquant.

Sauce béchamel ou sauce beurre, vinaigrette balsamique ou au citron, feraient un bon accompagnement pour ces légumes de saison.

Alors, on en mange ou pas?

Advertisements

5 astuces pour manger sainement tout en consommant des féculents

Chili noodles with smoked sausage

Contrairement à la pensée populaire, s’alimenter sainement n’est pas synonyme de renoncer complètement aux féculents. Dans notre effort quotidien d’équilibrer notre alimentation, il s’agirait plutôt soit de réduire les quantités de ces aliments qui nous font plus de “mal” que de bien, à savoir les féculents (pain, riz, pâtes, tubercules, couscous, pommes de terre…), soit les remplacer par des équivalents souvent plus coûteux (ex.: graines de quinoa). Les sucres lents étant une source d’énergie importante pour l’organisme, surtout lorsque l’on est actif, il est plutôt déconseillé de les éliminer entièrement.

Voici donc 5 astuces pour ceux là qui ne souhaitent pas sortir de l’ordinaire et aimeraient conserver un tant soit peu leurs goûts culinaires sans dépenser plus:

  1. Remplacer une part de féculents par une part de légumes ou viande/poisson;
  2. Peser la quantité consommée à chaque repas: 150 à 250g seraient une mesure raisonnable selon les activités quotidiennes, l’âge, le sexe…;
  3. Préférer les pommes de terre aux tubercules, le couscous au riz, les pâtes à la semoule, les céréales complètes aux raffinées etc;
  4. Consommer les féculents uniquement en journée et surtout pas après 18h;
  5. Pratiquer une activité sportive régulière, soit environ 45 minutes de cardio au moins 3 fois par semaine.

A vous de jouer!

 

A table!

2016-05-09 14.09.39

Boeuf en sauce et ses oeillères de pommes de terre

Pour vous, en ce début de semaine: du boeuf en sauce brune et ses oeillères de pommes de terre.

Bon appétit!

Composition : haricots verts, filet de boeuf, sauce d’arachides, purée de pommes de terre

#Howtocreatetastymealswithleftovers

La saison des barbecues est ouverte!

2016-05-16 15.59.35

Macérât à l’huile d’olive

Avec un temps au beau fixe et des températures avoisinant les 25°C ces derniers jours, je pense que c’est officiel: la saison des grillades en plein air est ouverte!

L’un de mes macérâts préférés quand il s’agit de viande délicate, c’est l’huile d’olive. Il existe des milliers de recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres. Pour ce faire, il suffit de laisser macérer trois à quatre épices de votre choix dans une grande quantité d’huile d’olive. Cette huile vous servira plus tard lors de l’assaisonnement de vos viandes et poissons. Elle convient tout aussi bien pour les grillades que les plats en sauce, et peut également servir d’huile de table.

Comme à mon habitude, je prône la SIMPLICITÉ. Mon immanquable “must”, l’ail, sera accompagné d’un grand choix d’herbes diverses (thym, coriandre, basilique, persil, romarin, etc) et sublimera vos plats.

Alors, prêts?

Et si on mangeait plus de vert?

 

2016-05-11 16.29.33

Grilled Chicken Salad

Coucou par ici!

Toujours dans ma quête de saveurs liée à une alimentation équilibrée, je me suis mis en tête de manger plus de “vert” cette semaine. Sans pour autant renoncer à ce qui me plaît ou à d’autres nutriments, j’ai décidé de composer des plats à forte teneur en légumes VERTS de toute sorte. Manger sain n’est pas synonyme de ne manger que des salades, bien au contraire! Il s’agit de bien se nourrir en variant ses aliments. Assimilez donc mon petit penchant pour les salades à un penchant pour la simplicité…

Alors, soyez courageux et osez le VERT. Tout au long de la semaine, je vous proposerai des menus adaptés pour vous motiver. As usual, KEEP IT SIMPLE!

xoxo – Mademoisellemoi27

Image : Poulet grillé sur son lit de verdure et son dressing miel-moutarde.

Quels sont les éléments d’un menu simple et varié ?

2016-05-02 12.08.10

Bonjouuuuurrrr!

Toujours dans mon concept “vivre simple, manger sain”, j’aimerais vous présenter l’une de mes techniques pour concocter des plats rapides, complets et goûteux 👆👆.

Pour commencer, il faudrait cerner les termes “complet” et “sain”. Dans mon concept, je propose des menus, qui rassemblent une grande partie des éléments nutritionnels dont notre organisme a besoin par jour. Il s’agit par exemple de vitamines, minéraux, protéines, glucides (naturels), matières grasses etc. Que l’on soit sportif, d’un certain âge, ou en rééquilibrage alimentaire, les apports journaliers peuvent varier d’une personne à une autre. Dans cette optique, il s’agit toujours de trouver la combinaison qui correspond aux besoins de tout un chacun. Un sportif par exemple misera plus sur les apports en protéines👍, une personne âgée plus sur le cholestérol👎 et les vitamines/minéraux👍.

Pour faire simple et rapide, il s’agira donc de composer ses menus de façon à faire le tour des aliments dont on a besoin. On pourra par exemple se faire un repas de viande (rouge, blanche) ou poisson (saumon, maquereau, bar) et légumes verts (fibres et minéraux), et prendre un dessert en fruits (vitamines). Les matières grasses, contrairement à ce que l’on pense, sont très importantes pour la santé. L’huile de colza et l’avocat sont des sources de “bon gras” (acides gras essentiels), qui nous fournissent en oméga 3 et oligoéléments, entre autre utiles pour la composition des membranes cellulaires, dans le bon fonctionnement du système nerveux ou la régulation de la tension artérielle. A consommer avec modération, certes, mais à ne surtout pas rayer de son alimentation!

Pour terminer, et on ne le dira jamais assez, l’hydratation est l’ALLIÉ NUMÉRO UN pour une vie saine et équilibrée.

Alors… à vos marques? Prêts? … ✌

Sauce épicée pour grillades tropicales

Coucou,

j’aimerais vous proposer une petite recette de sauce pour assaisonner et accompagner vos grillades tropicales, telles que poisson, crevettes, volaille, etc. Pour les miennes (exemple), j’affectionne beaucoup les épices traditionelles de chez moi, comme le “pèbè” ou le “ndjansan” (je ferai une publication spéciale pour toutes les présenter en images 😉 ).

Alors, pour 2 personnes, vous aurez besoin d’environ:

  • 1 blanc de poireau
  • 2 oignons moyens
  • 5 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 bouquet de persil
  • 5 graines de ndjansan
  • 1 mélange de pèbè, essèssè (aka Quatre-côtés) et élélélé (facultatif)
  • 1 filet d’huile végétale
  • Sel, poivre, cube (facultatif)
  • *Une pierre à écraser* ou un mortier en granit

Faire légèrement griller les graines traditionelles à la poêle ou au feu et écraser soigneusement à la pierre ou au mortier. Dans le bol d’un mixeur, mélanger les légumes nettoyés et les épices traditionelles avec un peu d’eau, et les réduire en purée.

Dans une petite cocotte préchauffée, faire revenir la pate à feu doux dans un filet d’huile et laisser cuire environ 15 minutes avec un peu d’eau. Assaisonner, au besoin rajouter de l’eau et laisser cuire encore une dizaine de minutes. Lorsque toute l’eau aura tari et que le mélange homogène se sera assombri, retirer du feu.

La sauce est prête! Bon appétit!

P.S.: Utilisée comme marinade, je ne la fais généralement pas cuire au préalable. Question de choix ;-).

Bouillon de boeuf

Bonjour,

J’aimerais partager avec vous ma délicieuse recette de bouillon de boeuf. En général, je l’utilise pour ajuster mes sauces et leur donner plus de goût, surtout lorsque je décide de manger “végétarien” (i.e. sans viande, ni poisson lol).

Pour environ 2 litres de bouillon:

  • 500g de moelle de boeuf ou de viande avec os
  • 1/4 de céleri rave
  • 1 tige de poireau (blanc)
  • 1 bulbe d’ail
  • 1 gros oignon
  • 1 demi doigt de gingembre (auriculaire)
  • 1 bouquet garni (persil, basilique, etc.)
  • 2,5 l d’eau froide
  • Sel, poivre

Nettoyer et découper les légumes grossièrement. Dans une cocotte, mélanger légumes, moelle et eau froide. Épicer et laisser cuire à feu doux pendant environ une heure.

Pour un repas-bouillon, consommer tel quel (vous pourrez aussi rajouter quelques carottes et pommes de terre en debut de cuisson). Comme base pour d’autres menus, laisser refroidir, tamiser le bouillon et recueillir le jus.

Bon appétit!

xoxo Mademoisellemoi27