Foufou de manioc


Cassava fufu

Cassava fufu

 

En plus d’être généralement une épreuve de force (physique), le résultat de la cuisson du foufou de manioc (aka couscous de manioc) s’avère être plus ou moins compliquée selon la technique employée.

C’est pourquoi j’aimerais aujourd’hui partager avec vous une astuce en voie de vulgarisation, une méthode très simple et pratique permettant de cuisiner un foufou de manioc souple, sans grumeaux et avec peu d’effort.

Il s’agit de la technique à froid, qui consiste en ceci:

Le rapport farine-eau est de 3:1

Tamiser la farine de manioc et mettre de côté. Puiser la quantité équivalente d’eau froide dans une cocotte en aluminium, verser peu à peu la farine tamisée et remuer jusqu’à obtention d’une pâte homogène et lisse. Mettre la cocotte au feu et remuer de façon continue. Lorsque la pâte s’alourdit, remuer plus vigoureusement. Au besoin, rajouter un filet d’eau ou un peu de farine et remuer. Le foufou est prêt lorsqu’il est passé de blanc à translucide. Dès lors, retirer du feu et “frapper” la pâte avant de former des boules à l’aide d’un écueil.

Servez chaud avec la sauce de votre choix. Bon appétit!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s